jeudi 22 février 2018

Waterloo, morne plaine...

Il parait que ce sont les vainqueurs qui écrivent l'Histoire.
Toutefois, le temps altérant ce privilège, les perdants aussi s'expriment.

Je vous propose deux ouvrages relatant quatre jours de bataille qui ont changé le futur de l'Europe.
Le premier, est un récit que l'on qualifiera plutôt de "britannique" tandis que le second est véritablement plus "français".


Le 18 juin 1815, les armées de France, de Grande-Bretagne et de Prusse se rejoignent au creux d'une vallée tranquille et verdoyante au sud de Bruxelles. Durant les journées précédentes, l'armée française a combattu les britanniques au carrefour des Quatre-Bras et les Prussiens à Ligny. Les alliés battent en retraite.

WATERLOO est la chronique des trois jours qui ont précédé la bataille proprement dite et la description, heure par heure, de la journée du 18 juin.
Bernard Cornwell y combine ses talents de conteur et sa méticulosité d'historien pour nous offrir un récit fascinant et vivant. A travers des lettres et des journaux intimes, il jette une lumière nouvelle sur les pensées intimes de Napoléon et du duc de Wellington, ainsi que sur la vie et la mort d'officiers et de soldats ordinaires.

Un récit formidablement documenté qui ravira les amateurs d'histoire en général, et d'histoire napoléonienne en particulier.

 ***



A Waterloo, dans les plaines du Brabant, l'Europe coalisée mettait un terme à l'aventure d'un homme qui avait changé le monde.
Waterloo, c'est d'abord le choc de trois tempéraments: face au génie du petit corse, le flegme très professionnel de Wellington, sans état d'âme, allié à la haine farouche du prussien Blücher qui ne souhaite que pendre Bonaparte et dépecer la France.
Après Waterloo, le dix-huitième siècle se termine et, avec lui, le grand bouleversement révolutionnaire qui avait agité le continent. Le monde moderne peut naître.
Mais comment expliquer que des hommes, formés par vingt années de luttes incessantes, ont pu commettre autant de fautes, laissé s'échapper autant d'occasions ?
Waterloo, une guerre perdue d'avance ? Une catastrophe française ou un immense soulagement pour l'Europe ?
Waterloo, choc fondateur dont nous sommes, deux cents ans après, les témoins incrédules et les inévitables héritiers.

Lu pour vous,

Tortellini

jeudi 15 février 2018

357 magnum - S&W 686

Rustique. Insensible à la poussière. Il ne s'enraye pas !


Polyvalent, il mange le 38 wadcutter, le 38 special et le 357 magnum.


Souple, efficace ou puissant.


*

Europe de l'ouest, le 30 janvier 2018.

La Baronne,

Que Dieu vous garde !

jeudi 8 février 2018

J'en pince !

La pince multifonctions. Voilà un outil qui devrait faire partie de l'équipement de toute personne avisée. Que ce soit pour un EDC, un sac d'évacuation ou une ceinture "first line", le "multi tool" est incontournable.

Je me suis amusé à comparer huit modèles en ma possession.
Comparatif tout à fait subjectif vu le nombre de pinces disponibles sur le marcher.


Les quatre premiers outils proviennent du commerce dédié au bricolage.
Il s'agit: d'un modèle sans marque généralement disponible à la caisse, d'un WORKPRO,


d'un IRONSIDE et d'un STANLEY.


Les quatre derniers, proviennent du commerce dédié aux activités sportives et de plein air.
Il s'agit d'un GERBER


et de trois LEATHERMAN. Le Freestyle,


le Wingman


et le Wave.


La comparaison porte sur le nombre et la variété de fonctions, sur la taille, sur le poids, sur la qualité estimée et enfin, sur le prix.
La présence ou non d'un étui de bonne ou de mauvaise facture intervient également.


Mes conclusions sont les suivantes:

  • le meilleur rapport équipement/prix est le "no name" grâce à son nombre d'outils, à son poids et sa taille modeste ainsi qu'à son prix défiant toute concurrence. Un outil idéal pour un EDC.
  • sans tenir compte du prix, le LEATHERMAN Wingman représente le meilleur équilibre entre les critères de sélection mais n'est néanmoins pas le mieux équipé.
  • le mieux équipé et mon choix personnel est le LEATHERMAN Wave handicapé par sa taille, son poids et... son prix. Facturé à 149,00 €, il est définitivement trop cher. J'ai acheté le mien en période de soldes pour 119,00 €, étui en cuir compris. Ce qui reste onéreux !

Pour qui sait chercher et comparer, le choix est vaste, les marques nombreuses et les prix, variés.


Viktor,

Préparez-vous !

jeudi 1 février 2018

Demain les barbares



Hiver 2028, ruinée par des décénnies de mauvaise gestion, la France va basculer en quelques jours vers un conflit civil terrifiant qui va réveiller les fractures ethno-religieuses.
Sous la bannière verte de l'Islam, les salafistes vont affronter les identitaires dans une guerre urbaine meurtrière qui va détruire le pays pendant que plusieurs personnages tentent de sauver leur peau en fuyant ou en se battant dans une France qui sombre rapidement dans le chaos
et la barbarie.
Ce roman de politique-fiction entre post-apocalypse et survivalisme retrace les trajectoires de ces destins jetés dans le fracas de l'Histoire au moment où l'ombre de la barbarie s'étend
sur la France.

Lu pour vous,

Tortellini