dimanche 1 octobre 2017

Libertad

Ce dimanche 01 octobre 2017, plus de 760 blessés en Espagne. C'est le prix à payer par la Catalogne pour son referendum sur l'autodétermination.




La Guardia Civil s'en est donnée à coeur joie. Balles en caoutchouc, gaz lacrymogènes, coups de pieds sur des citoyens au sol et matraquages. Femmes et vieillards n'ont pas été épargnés.





Il s'en est faillit de peu que la Mossos d'Esquadra, la police catalane, s'oppose à la police espagnole.
Ils sont accusés d'inaction et de non respect de la loi alors que leur objectif était de ne pas porter préjudice à la vie normale des citoyens.
Même les pompiers se sont interposés pour protéger les civiles contre la police nationale.

Il est évident que le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, n'a pas su gérer la crise et est responsable des violences policières.

 



Selon les réseaux sociaux, des actions de soutien à la Catalogne sont programmées partout en Espagne sous le slogan "Catalogne, tu n'es pas seule".



#CatalunyaNoEstasSolo


Derrière le gouvernement espagnol, c'est le pouvoir dictatorial de l'U.E. qui vibre. L'Espagne est sur la voie du soulèvement !


Vive la Catalogne libre !


Viktor

Préparez vous !










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire