vendredi 13 octobre 2017

L'eau

Source de vie


Les besoins

La boisson
Le corps réclame 2 litres d'eau par jour hors activité physique et canicule.
Ne pas s'hydrater durant 3 jours conduit à une mort certaine.
Consommer de l'eau non potable engendre des risques d'empoisonnement, de maladie et ensuite, de pandémie.

L'hygiène buccale n'est envisageable qu'avec de l'eau potable.

L'hygiène corporelle n'est possible qu'avec de l'eau filtrée.
Une eau contenant des substances chimiques provoque des lésions cutanées de type eczéma et d'éventuels empoisonnements du sang.
Une eau mal filtrée contenant des unicellulaires provoque des infections bactériennes, mycosiques et autres.

Hygiène du linge
Un produit lessiviel devrait supprimer ou limiter les risques d'infection bactérienne mais ne change en rien le risque chimique.

Hygiène des locaux
Une eau limpide additionnée de détergent devrait convenir dans la plupart des situations.

L'eau d'arrosage sans substances chimiques est préférable tant pour les plantes que pour la santé humaine.


Les catégories

Cat.1 - Eau minérale en bouteille (le luxe)
A conserver au frais et à l'abri de la lumière.
Pas de traitement particulier avant consommation.


Cat.2 - Eau de conduite (rapidement suspecte en cas de crise)
La qualité dépend de la société de distribution. De très bonne à très mauvaise en fonction de la situation et des évènements. A évaluer !

Cat.3 - Eau de conduite traitée préalablement et stockée
Traitement à l'eau de javel (6%): 1 à 2 gouttes/litre = 6 à 12 mois de conservation au frais et à l'abri de la lumière.
Consommation: filtration sur charbon actif pour éliminer un maximum de chlore.

Cat.4 - Eau de source (toujours douteuse)
A considérer comme étant chimiquement impropre à la consommation.
Filtration céramique souhaitable (filtres de type Berkey, Lifestraw, Katadyn,...)



Cat.5 - Eau de pluie (impropre à la consommation)
Chargée en hydrocarbure et en bactéries (lessivage des toitures).
Filtration céramique souhaitable.

Cat.6 - Eau de surface (lacs, étangs, rivières,...)
Pollution importante !
Filtration céramique souhaitable.

Filtration

Il est impératif de n'utiliser que de l'eau correctement traitée pour boire, préparer des aliments et se brosser les dents. Cela est également souhaitable en matière d'hygiène.

Filtration mécanique

Le traitement chimique ou autre d'une eau sédimenteuse, trouble ou colorée étant moins efficace, il est préférable de la filtrer mécaniquement jusqu'à ce qu'elle soit claire. Pour ce faire, utiliser du perlon (aquariophilie) et/ou des tissus propres.
La décantation préalable peut s'avérer nécessaire pour les eaux "boueuses".

Filtration biologique

L'ébullition (minimum 3 minutes) est une méthode sûre pour tuer les micro-organismes responsables de maladies. Pour améliorer le goût de l'eau bouillie, il convient de l'aérer et d'y ajouter une pincée de sel par litre.

Le chlore sous forme d'eau de javel tuera la plupart des microbes.
Concentration de:
1% = 10 gouttes/litre
5% = 2 gouttes/litre
10% = 1 goutte/litre

Les rayons ultra-violets ont également un pouvoir désinfectant. Le procédé est totalement dépendant du rayonnement solaire. Les contenants en PET s'avèrent les plus efficaces, le verre filtrant les UV.

Filtration chimique

Le charbon actif (aquariophilie) est efficace pour neutraliser un certain nombre de substances chimiques mais pas toutes. L'utilisation d'un filtre à cartouche céramique est la solution la plus judicieuse.

Conclusions pratiques

Les filtres à cartouche(s) céramique sont incontournables. Ils filtrent 99,99% des micro-organismes et des substances chimiques. Une préfiltration mécanique garantira leur longévité.
L'eau de javel est surtout utile pour conserver l'eau filtrée et désinfecter une eau exempte de produits chimiques.


Viktor

Préparez vous !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire