vendredi 25 août 2017

Des pondeuses au jardin

De plus en plus de particuliers élèvent des poules pour leurs oeufs.
Quel bonheur de consommer des oeufs sans insecticides !
La litière souillée par les excréments, compostable, est un excellent engrais pour le potager.
Durant des temps difficiles, le poulailler représenterait une source alimentaire non négligeable pour la famille.

LES POULES

Les jeunes poules commencent à pondre à l'âge de six mois.
Toutes les races de poules ne conviennent pas pour la production d'oeufs.
Personnellement, je me suis adressé à un professionnel qui m'a proposé deux races adaptées à mon projet.



LE POULAILLER

Vous pouvez installer vos poules dans un local existant (remise, chalet de jardin, ...) en prévoyant une issue vers l'extérieur.
Vous pouvez également concevoir vous même votre poulailler en exprimant vos dons architecturaux.













Enfin, on trouve dans le commerce des poulaillers en kit.

Vous aurez besoin d'un peu d'espace. Les miennes sont au minimum syndical !
Pour deux, elles disposent d'un nid, de 2 m2 intérieur et de 4 m2 extérieur.
La paille du nid est changée une fois par semaine et la litière couvre sol qui reste miraculeusement propre, une fois par mois.
La zone extérieure est intégralement grillagée pour éviter l'intrusion de différents prédateurs comme les renards, bien présents dans ma région.

L'ALIMENTATION

La base de leur alimentation sont des aliments secs. Grain, grain concassé, granulés et farines sont disponibles dans le commerce spécialisé et aussi à la ferme du coin.
Les déchets de cuisine au sens large viendront compléter cette alimentation. Les restes du dîner feront la joie de vos volatiles.

LES OEUFS

Une poule pond de 4 à 5 oeufs par semaine.
La première année, le calibrage peut laisser à désirer.


Afin de garantir la fraîcheur, la collecte est effectuée chaque jour.

Bon à savoir: c'est la verdure qui donne la belle couleur au jaune de l'oeuf.

ANECDOTE

A la fin des années 1930, mon grand-père sentant les emmerdements arriver, installa un poulailler dans son jardin.
Dans les premiers temps de l'occupation allemande, ses poules lui apportèrent quotidiennement leurs oeufs et parfois même ... un peu de viande.
Un matin, toutes les poules avaient disparu !
Moralité: lorsque l'on possède quelque chose, il faut se donner les moyens de le garder.

Viktor

Préparez vous !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire